Références

Références

Adam, J. M. & Noel, M.
(1995) Variations énonciatives. Aspects de la genèse du style de L’Étranger . Langages (Les enjeux de la stylistique), n°118, 64–84.Google Scholar
Adam, J. M., Lugrin, G. & Revaz, F.
(1998) Pour en finir avec le couple récit/discours, Pratiques, 100, 81–98. CrossrefGoogle Scholar
Adam, J. M.
(2011) Les textes, types et prototypes. Paris: Armand Colin.Google Scholar
Apothéloz, D.
(2017) Reichenbach revisité. Verbum, Tome XXXIX, n°1, 5–30.Google Scholar
Corre, E.
(2006) Quelques réflexions sur le Present Perfect Puzzle. In C. Delmas (Ed.), Complétude, cognition, construction linguistique, Presses Sorbonne Nouvelle, (pp. 195–210).Google Scholar
Gosselin, L.
(1996) Sémantique de la temporalité en français. Un modèle calculatoire et cognitif du temps et de l’aspect. Duculot: Louvain-la-Neuve.Google Scholar
(2005) Temporalité et modalité. Bruxelles: De Boeck et Larcier s.a.. CrossrefGoogle Scholar
(2017) Les temps verbaux du français : du système au modèle. Verbum, Tome XXXIX, n°1, 31–39.Google Scholar
Molendijk, A. & Swart, H. de, A.
(2002) Le Passé Composé narratif : une analyse discursive de L’Étranger de Camus ». In B. Laca (Ed.), Temps et Aspect : de la morphologie à l’Interprétation (pp. 193–212). Saint-Denis: Presses Universitaires de Vincennes.Google Scholar
Ritz, M.-E.
(2010) The perfect crime ? Illicit uses of the present perfect in Australian police media releases. Journal of Pragmatics, 42, 3400–3417. CrossrefGoogle Scholar
Somé, K. P.
(2013) Grammaire FLE : enseigner le système des temps du passé. Epilogos (collection linguistique en ligne) (Pratique et enjeux dans la didactique des langues aujourd’hui), 111–137.Google Scholar
(2016) Grammaire du français langue étrangère : pour un enseignement du système de la langue. Revue Synergies Argentine, n°4, 117–135.Google Scholar
(2019) Comprendre les temps du français : une approche instructionnelle. Paris: Michel Houdiard éditeur, collection Langues, cultures, représentations.Google Scholar