Article published in:
FORUM
Vol. 4:1 (2006) ► pp. 205220
References

References

Cheong, H.
(2005) Reading for translation : a non-part of ‘translation-specific processes’?, Forum, vol.3, n°1, 37–66.Google Scholar
Denhière, G.&Baudet, S.
(1992) Lecture, compréhension de texte et science cognitive, Paris, Presses Universitaires de France, Le Psychologue.Google Scholar
Delisle, J. & Lee-Jahnke, H.
(eds) (1998) Enseignement de la traduction et traduction dans l’enseignement, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa.Google Scholar
Fayol, M. Gombert, J., Lecocq, P., Sprenger-Charolles, L. & Zagar, D.
(1992) Psychologie cognitive de la lecture, Paris, Presses Universitaires de France, Psychologie d’aujourd’hui.Google Scholar
Israël, F.
(ed) (1998) Quelle formation pour le traducteur de l’an 2000? Paris, Didier Erudition, Collection Traductologie n° 9.Google Scholar
Lederer, M.
(1994) La traduction aujourd’hui, Le modèle interprétatif, Paris, Hachette-Références.Google Scholar
Morel, M.
(1989) Praxis de la lecture, Thèse de doctorat d’Etat, Etudes anglaises, soutenue à l’université Paris III sous la direction du Professeur J.C. Sergeant, 2 vol., 775 p.Google Scholar
Plassard, F.
(2002) Place de la lecture dans le processus de traduction, thèse de doctorat en traductologie soutenue à l’ESIT, Paris III, sous la direction du Professeur F. Israël.Google Scholar